En 2020, l'Arche aux plantes confirme son soutien au Conservatoire botanique et consacre, grâce à son fonds de sauvegarde, plus de 10 000€ au financement de 5 projets.

5 projets qui bénéficient du fonds de sauvegarde de l'Arche aux plantes

  • le développement écotouristique de l'aire protégée de la Montagne des Français à Madagascar, soutien à la formation des communautés locales au projet de valorisation du nouveau centre écotouristique.
  • la création d'une banque de graines à la pépinière de Solitude à Rodrigues, dans l’archipel mauricien, en partenariat avec le Mauritian Wildlife Foundation.
  • l'exploration botanique de l'archipel Juan Fernandez au Chili et la recherche d'espèces végétales disparues sur l’archipel.
  • l'amélioration de la muséographie des serres tropicales : aménagement de l’espace dédié aux plantes carnivores, et panneau pour présenter la lutte biologique à l’entrée des serres.
  • l'achat de matériel (microscopie) pour le laboratoire et de plantes pour les collections du jardin.

Qu'est-ce que le fonds de sauvegarde ?

Destiné à soutenir les actions d'étude, de préservation et de sensibilisation menées par le Conservatoire, le fonds de sauvegarde a été créé en 1992 par l'Arche aux plantes, il est alimenté lors de la Journée des plantes du 1er mai et des Plantomnales chaque 1er dimanche d'octobre par le droit de place des exposants, la vente de plantes du stand de l’association et par la tombola, ainsi que par 20 % de la cotisation des adhérents.

Depuis sa création, le fonds est intervenu par exemple pour le sauvetage d’une bruyère en Ecosse, du Cylindrocline lorencei à l’île Maurice, du Panicaut vivipare dans le Morbihan, du Rafflesia en Indonésie...

Les prochains rendez-vous de l'Arche aux plantes

En savoir +