La Limoselle aquatique est une petite plante herbacée en forte régression en Normandie. Depuis 2018, elle bénéficie d'un plan de conservation régional. Le Conservatoire botanique national de Brest et son réseau de partenaires mettent en place des actions de connaissance, de sauvegarde et de sensibilisation afin de préserver ses populations et les habitats naturels qui lui sont favorables.

Contexte

La Limoselle aquatique (Limosella aquatica L.) est largement répandue dans les zones froides et tempérées de l’hémisphère nord.

En Normandie, les localités récentes de l’espèce sont toutes concentrées en Basse-Normandie, sur les départements du Calvados, de l'Orne et de la Manche.

Dans la Manche, elle n’est observée que sur les berges de la Sélune, fleuve côtier se jetant dans la baie du Mont-Saint-Michel. Dans le cadre des réflexions menées autour du projet d’arasement des deux barrages hydroélectriques exploités sur la Sélune, la recherche de mesure d'évitement, de réduction puis de compensation des impacts sur les populations de Limoselle ont été menées. Ainsi, sur avis du Conseil national de protection de la nature, une proposition pour la mise en œuvre d’un plan de conservation de l’espèce au niveau régional a été validée. Un plan de conservation est un processus consistant à collecter et synthétiser des informations écologiques, géographiques et taxonomiques et ainsi de constituer une base de connaissance. Celle-ci, pourra être utilisée pour appuyer l’élaboration des stratégies de conservation et la définition des priorités.

Zoom sur l'espèce

La Limoselle aquatique est une petite plante fluette, de la famille des Scrophulariaceae, formant généralement des touffes allant jusqu’à une dizaine de centimètres et pouvant ainsi recouvrir d’importantes surfaces lorsque l’eau se retire. C’est une plante très exigeante. Même si les graines peuvent rester de nombreuses années en dormance dans le sol, elle ne peut se développer que dans des conditions très spécifiques de température et d’humidité.

Elle se développe sur des sols peu végétalisés, bien ensoleillés, très humides, longuement inondés : les grèves d’étangs et de cours d’eau, les mares temporaires, les flaques d’eau éphémères, les dépressions peu profondes, les ornières de chemins et les bords de champs humides.

Espèce annuelle, elle fleurit généralement entre juillet et octobre en Normandie.

Etymologielimonus signifie bourbeux, vivant dans la vase • aquaticus signifie qui vit dans l’eau.

Les menaces

Son habitat est aujourd’hui en régression et les menaces sont multiples : enrichissement des eaux en nutriments (azote, phosphore), abandon de l’exploitation traditionnelle des étangs de pêche, drainages, enfrichement après abandon de l’exploitation des zones humides, colonisation par des plantes exotiques envahissantes...

Sa population régionale a régressé d’environ 70 % depuis 2000. La Limoselle aquatique est donc protégée en Basse-Normandie ce qui interdit sa destruction, sa coupe, son arrachage, sa cueillette ou encore sa mise en vente. Elle est aussi classée vulnérable dans la liste des plantes menacées de Basse-Normandie

Objectifs du plan de conservation

  • Informer, sensibiliser et développer les partenariats avec les acteurs concernés
  • Rechercher les propriétaires et les usagers des sites où se développe l'espèce
  • Définir et promouvoir des méthodes de gestion favorable à l'espèce
  • Assurer une veille régionale sur les populations et sur l’évolution de ses habitats naturels
  • Améliorer la connaissance sur la biologie et l’écologie de l’espèce
  • Mettre en place des actions de conservation ex situ avec notamment la récolte et la conservation d’un stock de graines viables

Partenaires financiers

Partenaires techniques

Contact

Juliette Waymel
Chargée d'étude flore et habitats
Antenne Normandie-Caen
Conservatoire botanique national de Brest
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En savoir plus

 

Nous avons choisi de vous présenter une diversité d'actions menées par le Conservatoire botanique national de Brest dans l'Ouest de la France et dans les hauts lieux de biodiversité mondiaux. Il ne s'agit pas d'une liste exhaustive. Faites votre choix !

Plantes à fleurs et fougères Algues, lichens et mousses Milieux naturels