Voici quelques informations utiles pour vous aider à déterminer Salicornia pruinosa et les salicornes vivaces (Arthrocnemum, Sarcocornia, Salicornia). Vous trouverez notamment un document de travail proposé par le Conservatoire botanique (Hermann Guitton) qui décortique ce groupe pour motiver les observateurs à regarder ces critères en détail.

Critères morphologiques principaux à examiner

  • port de la plante et niveau de l'enracinement des tiges
  • pilosité des graines : disposition et forme des poils

Commentaires

La nomenclature et la taxonomie des salicornes vivaces ont évolué dans le temps et évoluent encore. En attendant une clarification, différents noms usuels sont volontairement utilisés afin de "parler" à un maximum de personnes (cela a également un impact sur la dénomination des syntaxons en présence).

Deux taxons sont habituellement signalés sur le littoral nord-atlantique : Arthrocnemum fruticosum et A. perenne (nommés également sous les genres Sarcocornia et Salicornia). Des études micromorphologiques et phylogénétiques récentes montrent que le premier taxon est une plante strictement méditerranéenne. La plante nommée ainsi sur la façade atlantique l'est donc par erreur et correspond à un autre taxon dont l'identité est à préciser.

De plus, un taxon récemment décrit d'Espagne, Sarcocornia pruinosa (également nommé sous le genre Salicornia) a été découvert sur le littoral nord-atlantique. Des individus intermédiaires entre S. pruinosa et S. perenne posent par ailleurs question. Des investigations de terrain doivent être entreprises de façon plus poussées et sur un large territoire.


Arthrocnemum perenne • Thomas Bousquet (CBN de Brest)

Arthrocnemum perenne • Rémy Ragot (CBN de Brest)

Documents de référence