Cette balade mène les en’quêteurs, du village et de l’ancien port de Lavau à « L’Observatoire » de Kawamata, belvédère artistique au coeur des prairies inondables de l’estuaire, voire jusqu’aux anciennes carrières du Trou bleu...

Muni de votre smartphone, chaussez les lunettes du botaniste et faites la connaissance des principales plantes caractéristiques des milieux naturels exceptionnels du port de Lavau et du Trou bleu. Vous vous connecterez aux grands espaces de l’estuaire de la Loire, à ses prairies immenses et à ses roselières profondes, presque secrètes. Et vous vous pencherez sur cette interrogation qui surgit en partant du port : mais où est donc passée la Loire ?

 

  • longueur du parcours : 2,6km (version courte) ou 3,2km (version longue)
  • durée : 1h15 (version courte) ou 1h45 (version longue)
  • étapes : 8
  • départ : maison du port, commune de Lavau-sur-Loire, Loire-Atlantique

 

 

 

Partenaires financiers

Partenaires techniques

Pour aller plus loin

Découvrez le mystère qui plane à propos de l’île Bridon située près de Champtoceaux, sur la commune d’Orée-d’Anjou en Maine-et-Loire. Cette île semble avoir totalement disparu...

Muni de votre smartphone, partez à la quête de la mystérieuse île Bridon qui semble avoir totalement disparue. En vous mettant dans la peau d’un botaniste, différentes énigmes vous inviteront à observer les plantes et les animaux autour de vous, qui vivent près de le Loire. Vous comprendrez également la riche histoire qui entoure ces lieux.

A admirer, du printemps à l'automne, de nombreuses espèces végétales comme la Fritillaire pintade, la Mauve musquée, la Vipérine ou encore la Dame-de-onze-heures...

  • longueur du parcours : 3,5km en boucle
  • durée : 2h
  • étapes : 12
  • départ : pont de Champtoceaux - Orée-d'Anjou

 

 

RCF Anjou a testé la balade avec Pascal Lacroix du Conservatoire botanique, retrouvez l'interview à partir de 3:17 :
 

Partenaires financiers

Partenaires techniques

Pour aller plus loin

Le Conservatoire botanique national de Brest et ses partenaires proposent des balades botaniques numériques En’Quête de plantes en Pays de la Loire. Elles offrent des expériences de nature ludiques pour faire découvrir aux habitants, aux touristes et à tous les curieux, le patrimoine végétal de la Loire. Chaque balade est disponible gratuitement en téléchargement grâce à l'application Baludik. Offrez-vous un grand bol d'air en bord de Loire !

 

Les balades disponibles

 

Qu'est-ce qu'une En'Quete de plantes ?

C'est une balade ludique et originale à réaliser sur le terrain : en famille, entre amis, seul...

Grâce à l’application Baludik, préalablement installée sur vos smartphones, vous devenez en’quêteurs et vous vous glissez dans la peau d’un botaniste : vous observez et recensez les plantes qui poussent autour de vous, vous comprenez mieux leur rôle dans la nature et leur évolution, vous découvrez aussi l’histoire du territoire concerné et son patrimoine.

Concrètement, l’application vous guide grâce à la géolocalisation et des indices sur des parcours de quelques kilomètres scindés en une dizaine d'étapes. A chaque étape, vous devez remplir une mission qui consiste, suivant les cas, à répondre à un quizz, à prendre une photo, à réaliser un dessin, à reconstituer un puzzle... La mission vous permet de débloquer des informations sur les plantes, leurs rôles dans le paysages, le fonctionnement écologique du milieu...

 

Comment accéder aux balades ?

  • Il suffit d’installer l’application Baludik sur votre smartphone, disponible sur l’App Store ou Google Play.
  • Une fois dans l’application, recherchez les balades En’Quête de plantes à proximité de vous.
Petites astuces - Avant de partir recharger bien la batterie du téléphone,  paramétrer les données de géolocalisation en mode GPS uniquement. Les balades sont possibles toute l’année mais l’expérience sera optimale du printemps jusqu’à l’automne.

 

Prochainement

  • En'Quête de plantes à Mûrs-Erigné... - Une balade en projet pour 2020

 

En savoir plus

Le programme En'Quête de plantes

Champtoceaux-Orée-d'Anjou : balade botanique en bord de Loire avec le smartphone - article d'Ouest-France du 17/05/2019

Onze projets pour le tourisme durable aidés par le Département de Loire-Atlantique - article d'Ouest-France du 20/10/2017

En'Quête de plantes au Carnet

En'Quête de plantes au port de Lavau et au Trou bleu

En'Quête de plantes à Port Lavigne

En'Quête de plantes sur l'île Bridon

Suite aux inventaires réalisés en 2018 dans le département du Calvados par le Conservatoire botanique et son réseau de correspondants bénévoles, la connaissance de la flore sauvage continue de progresser ! 3 nouvelles fiches d'espèces rares et menacées ont été publiées ainsi que 37 fiches ont été mises à jour dans l'application "Flore du Calvados".

Liste des nouvelles fiches d'espèces rares et menacées

Liste des fiches d'espèces rares et menacées mises à jour

 

 

 

 

 

 

Deux enquêtes en ligne sont lancées par l'Association des gestionnaires d'espaces naturels bretons (AGENB) afin de mettre à jour les informations disponibles sur les Griffes de sorcière, plantes invasives présentes sur les falaises du littoral ! Elles s'adressent aux gestionnaires d'espaces naturels et à toute personne qui souhaiterait contribuer. Suite à vos réponses, des études de terrain seront menées sur certains sites afin de préciser les conditions stationnelles et les communautés impactées. Pour les organiser,  vos réponses sont attendues avant le 3 juin !

Quelles sont les plantes en cause ?

A l'échelle régionale, trois espèces sont signalées : Carpobrotus edulis (la plus courante), Carpobrotus acinaciformis (mentionnée dans quelques localités) et leur hybride Carpobrotus affine acinaciformis. Toutes trois classées "invasives avérées" sur la Liste des plantes vasculaires invasives de Bretagne, elles colonisent principalement les hauts de plage et les falaises littorales.

Répondre aux enquêtes

  • Première enquête pour les gestionnaires d'espaces naturels : lien ici
  • Deuxième enquête pour les contributeurs volontaires : lien ici

Les résultats de l'étude seront mobilisés pour formuler des orientations et priorités d'actions pour la gestion de ces espèces en milieu naturel. Sur la base de ce diagnostic, certains chantiers pourront ensuite être menés.

Contexte

Grâce au soutien de Yves Rocher, l'Association des gestionnaires d'espaces naturels bretons (AGENB) et le Conservatoire botanique national de Brest co-encadrent un stage qui fera suite à l'étude sur la problématique des Griffes de sorcière en Bretagne. Celui-ci a pour objectif de dresser un état des lieux de ces taxons (répartition, évaluation de l’importance des populations, habitats colonisés) et de leur gestion dans les espaces naturels bretons (acteurs concernés, synthèse des pratiques) mais aussi de recenser les attentes et besoins des gestionnaires en termes d'outils de sensibilisation, de mise en réseau et d'appui aux opérations d’éradication.