Vendredi 7 et samedi 8 juin 2019 à Nantes, le Conservatoire botanique national de Brest, Bretagne vivante et leurs partenaires organisent le colloque international "La cartographie de la flore, un outil au service des politiques publiques de la biodiversité" en hommage au professeur Pierre Dupont.

Invitation Save the date Colloque Dupont 2019 web def 1026

Le 22 janvier 2017, Pierre Dupont s'éteignait près de Bordeaux, à l’âge de 91 ans. Il fut notamment directeur du laboratoire d’écologie et de phytogéographie à Nantes pendant plus de 25 ans.  La contribution scientifique de ce chercheur est reconnue par la communauté des botanistes dans les domaines de la phytogéographie, de la cartographie et de l’écologie végétales. Sa disparition invite à un temps de bilan en France et en Europe sur les liens existants actuellement entre les travaux scientifiques et les politiques publiques de préservation de la nature.

En attendant la première circulaire d’information et l’appel à communications qui seront mis en ligne d'ici quelques semaines, réservez déjà la date dans vos agendas, partagez l'info dans vos réseaux et continuez à nous suivre sur www.cbnbrest.fr !

Co-organisateurs

  • Conservatoire botanique national de Brest
  • Bretagne vivante

Comité d'organisation

  • Conservatoire botanique national de Brest
  • Bretagne vivante
  • Université de Nantes
  • Conservatoire botanique national des Pyrénées et Midi-Pyrénées
  • Conservatoire botanique national Sud-Atlantique
  • Société botanique du Centre-Ouest
  • Université de Bretagne occidentale

Partenaires financiers

  • DREAL Pays de la Loire
  • Conseil départemental de Loire-Atlantique
  • Conseil départemental de Vendée
  • Conservatoire botanique national de Brest
  • Bretagne vivante

Chaque année, le Conservatoire botanique organise une formation de terrain pour ses botanistes et phytosociologues salariés sur une thématique et un lieu de son territoire d'intervention. Les 2 et 3 juillets derniers, ils étaient en Sarthe dans la Champagne mancelle pour y étudier les plantes liées aux cultures, aussi appelées plantes messicoles.

Formation interne 2018 2

Le territoire choisi

Formation interne 2018 4Il s’agit d’un plateau calcaire dominé par des cultures céréalières situé à l’ouest du Mans autour des communes de Loué et de Saint-Christophe-en-Champagne.
Malgré la très forte régression des espèces messicoles depuis l’utilisation de produits phytosanitaires dans l’agriculture, certaines parcelles relativement épargnées en abritent encore une diversité importante.

Zoom sur...

L'équipe du Conservatoire botanique a observé des espèces devenues rares aujourd’hui comme la Cotonnière à feuilles spatulées (Filago pyramidata L.), le Peigne de Vénus (Scandix pectens-veneris L.) ou le Miroir de Vénus (Legousia speculum-veneris (L.) Chaix).

Les botanistes et phytosociologues ont également visité la station de Caucalis à feuilles de carotte (Caucalis platycarpos L.), une ombellifère rarissime dans l'Ouest de la France (Bretagne, ex Basse-Normandie et Pays de la Loire). Cette espèce est est en danger critique d’extinction dans la région Pays de la Loire. Cette station a été redécouverte en 2016.

Non loin de là, ils ont pu aussi observer le magnifique Ail de Déséglise (Allium sphaerocephalon L. subsp. sphaerocephalon var. deseglisei (Boreau) Martrin-Donos), décrit par Alexandre Boreau en 1853 et qui n’avait plus été mentionné depuis 1860 ! Incroyable !

Malgré le faible engouement des botanistes à herboriser dans ces milieux souvent pauvres en espèces, les cultures offrent pourtant encore de belles surprises !

En savoir +

L'une des plantes les plus rares de Bretagne est sous le feu des projecteurs ! Deux films sont en préparation grâce au soutien financier des Laboratoires de biologie végétale Yves Rocher et des partenaires du Plan national d'actions. Sorties prévues pour 2019.

Les résultats attendus

  • Un film de 5 min destiné aux amateurs de nature et aux professionnels de l'environnement pour les informer sur la diversité du patrimoine végétal et sa fragilité, expliquer les techniques et les méthodes scientifiques mises en oeuvre pour sa préservation et montrer la diversité des acteurs qui contribuent à la réussite de ces actions.
  • Un film de 2 min destiné à un public plus familial et un public de citoyens pour leur faire découvrir une plante originale en voie de disparition en Bretagne.

On vous en dira plus prochainement !

En coulisses

BZH films panicaut

Partenaires

  • Réalisateurs : Girwet Productions et Aéroptique
  • Partenaire financier pour la réalisation des films : Laboratoires de biologie végétale Yves Rocher
  • Coordinateur du Plan national d'actions : Conservatoire botanique national de Brest
  • Partenaires financiers du Plan national d'actions : Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Bretagne, Agence de l'eau Loire Bretagne, Conseil départemental du Morbihan, Bretagne vivante, Université de Bretagne Occidentale, Arche aux plantes
  • Partenaires techniques du Plan national d'actions : Syndicat mixte de la Ria d’Etel, Commune de Belz, Pierrick le Hen - éleveur, Université de Bretagne Occidentale (GéoArchi), Université de Montpellier (Montpellier Management), Centre des monuments nationaux (Alignement de Carnac), IBADER - Instituto de Biodiversidade Agraria e Desenvolvemento Rural (Saint-Jacques-de-Compostelle)

En savoir +

Le Plan national d'actions en faveur du Panicaut vivipare

En savoir plus

Le Plan national d'action en faveur du Panicaut vivipare

Mercredi 10 octobre à Quimper, les partenaires financiers, techniques et les experts se sont réunis autour du Conservatoire botanique national de Brest pour installer officiellement le comité de pilotage du programme de cartographie de la végétation de Bretagne. L'assemblée nombreuse a pu découvrir en avant-première les résultats sur le département du Finistère dont la mise en ligne est prévue pour début 2019.

 

BZH COPIL1 carto CGTV 3

BZH COPIL1 carto CGTV 2

BZH COPIL1 carto CGTV 4

 

Paroles

Eric GUELLEC, président du Conservatoire botanique national de Brest

Portait Eric Guellec« Ce projet de cartographie s’inscrit dans le cadre du développement continu des compétences du Conservatoire botanique national de Brest. Il permet de franchir une étape importante dans l’exercice du service public de la biodiversité en offrant à tous les acteurs de l’aménagement et de la gestion du territoire un support commun de travail, particulièrement précieux pour la planification écologique. »

Thierry BURLOT, vice-président de la Région Bretagne en charge de l’environnement et de la biodiversité

Portait Thierry Burlot« Fruit de la volonté de l’ensemble des partenaires bretons, cette cartographie constitue un outil régional majeur pour accompagner collectivités et élus dans une meilleure prise en compte des enjeux de biodiversité sur leur territoire, notamment dans leurs travaux d’aménagement. Elle fournira des informations homogènes sur l’ensemble de la région, facilitant ainsi le développement des démarches locales. »

Patrick SEAC’H, directeur adjoint de la DREAL Bretagne

Portait Patrick Seach« Ce projet marque une avancée majeure dans la connaissance des territoires et dans notre capacité collective au partenariat et à l’innovation. Mis à disposition de tous les acteurs bretons, il porte une ambition et offre de nouvelles perspectives dans la mise en œuvre des politiques publiques et dans l’émergence d’initiatives pour l’aménagement du territoire et la sauvegarde de la biodiversité. »

Georges LOSTANLEN, délégué aux espaces naturels du Département du Finistère

Portait Georges Lostanlen« Connaître la végétation, c’est connaître son territoire, ses couleurs et ses paysages. C’est aussi une façon de révéler l’empreinte de l’homme sur son milieu. A l’échelle d’une intercommunalité finistérienne, cette connaissance libre d’accès représente un état des lieux d’une précision jamais atteinte et une aide à la décision pour l’aménagement du territoire. Elle permettra à chacun de réaliser des diagnostics, des planifications et des actions sur des bases communes et fiables. »

 

Logos partenaires CGTV bzh

 

En savoir +

En savoir plus

Le programme "Cartographie de la végétation de Bretagne"

Un réseau national de documentalistes s’est réuni les 24 et 25 mai 2018 à Toulouse. Il comprend, entre autres, des agents du ministère en charge de l’Ecologie, des agences de l’eau, de l’Agence française de la biodiversité, de l’Office international de l’eau, des offices de l’eau des départements d'Outre-mer, des pôles-relais zones humides, des conservatoires botaniques nationaux et des parcs nationaux...

 

Seminaire national documentalistes 2018 RT2

 

Les conservatoires botaniques nationaux de Bailleul et de Brest ont présenté les missions des conservatoires, leurs centres de documentation et le projet de Catalogue documentaire commun au réseau des conservatoires. L'objectif était de réfléchir à la contribution du Catalogue pour enrichir le Portail documentaire eau et biodiversité de l'Agence française pour la biodiversité sur la thématique terrestre.

Cela a été l’occasion pour la plupart des participants de découvrir les conservatoires botaniques nationaux, la richesse et la diversité de leurs fonds documentaires.

Le séminaire a enchaîné présentations, visites, échanges et ateliers de travail en particulier sur l’avenir du Portail documentaire eau et biodiversité. L’ensemble des deux jours s’est déroulé dans une ambiance constructive et conviviale grâce à une organisation sans fautes de l'Agence de l'eau Adour-Garonne située à Toulouse.

Les conservatoires botaniques nationaux de Bailleul et de Brest continuent à participer aux groupes de travail et aux comités de pilotage du réseau.

© Source de l'article : CBN de Bailleul - https://www.cbnbl.org

En savoir plus

Le Catalogue documentaire du Conservatoire botanique national de Bailleul couvre les régions ex Haute-Normandie et Picardie.

Le Catalogue documentaire du Conservatoire botanique national de Brest couvre les régions Bretagne, ex Basse-Normandie et Pays de la Loire.